Particules

« Circulez », acrylique sur toile, 27 x 1 m, 2015. Oeuvre exposée au Art@CMS au Point 5 du CERN.
J’ai voulu raconter une histoire à ma manière à partir de la notion de collision.
Au départ, une visite de CMS (Compact Muon Solenoid) m’a touchée et interpellée. J’ai été fascinée par le lieu, les machines et les couleurs. De plus, le discours du scientifique, tout au long de la visite, m’a donné envie de creuser le lien entre chercheurs scientifiques et artistiques. Nous avons, me semble-t-il, le même besoin intérieur de comprendre les choses du monde qui nous entoure et celui qui nous habite. J’ai souhaité dérouler cette histoire, à la manière de la Tapisserie de Bayeux et des emakis japonais. Une histoire circulaire de 27 mètres rappelant les 27 kilomètres de l’accélérateur de particules. Ma recherche m’a emmenée dans « La cueva de los manos » située dans la province de Santa Cruz, en Argentine. Clin d’œil au travail des femmes et des hommes de CMS à 100 mètres sous terre. Le détecteur évoque également pour moi les vitraux des cathédrales. Et la danse de Matisse symbolise le mouvement, le cercle, la ronde, plus précisément le lien entre les humains.  De toutes ces collisions naît une énergie qui circule autour du vide et s’incarne dans le personnage du Centaure, homme et animal, raison et instinct, science et art à la fois. La constellation du Centaure représente enfin l’infiniment grand en parallèle avec l’infiniment petit. L’histoire que je raconte n’a pas de fin ! Nous sommes tous des particules, nous circulons…
→ Vidéo du vernissage de l’exposition Art@CMS
→ Reportage France 3 : Brigitte Tessier, entre l’art et la science
→ Reportage France 3 : l’exposition Art@CMS 2015
→ Article du journal Dauphiné Libéré
→ Article réalisé par Sylvie Neidinger, blogueuse de la Tribune de Genève